Notre philosophie

Nous souhaitons proposer des vins de qualité, représentatif de nos terroirs et respectueux de l’environnement. « Nous nous devons d’offrir des vins bons et sains à nos clients. D’ailleurs, nous sommes les premiers consommateurs de nos vins » clame le vigneron Florian André. Concrètement, en quoi cela consiste :

A la vigne
Nous n’utilisons aucuns produits chimiques (engrais chimiques, pesticides et herbicides). Nous réalisons des traitements de la vigne au cuivre et au souffre, dans des proportions les plus faibles possibles afin de pas polluer les sols. Nous travaillons en amont et anticipons nos traitements au maximum (préventif plutôt que curatif) et pratiquons des techniques mécaniques (travail du sol) pour lutter contre les mauvaises herbes.

En cave
Nous n’utilisons aucuns produits chimiques en cave. Nous protégeons les vins grâce à un système d’inertage des cuves à l’azote qui nous permet une utilisation très limité du SO2 (sulfites).

"Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants"

 

Terre des Hommes de Saint-Exupéry (ouvrage paru en 1939)

Le mot du vigneron

« Lorsque les pères m’ont confié la gestion de l’exploitation en 2003, la conduite de la vigne était déjà engagée dans une démarche d’agriculture raisonnée, respectueuse de l’environnement et je m’étais rendu compte assez tôt que les produits devenaient de moins en moins efficaces alors que l’on parlait de plus en plus de la pollution des sols. Il était donc primordial de songer à nos terres. C’est ainsi que j’ai décidé de m’engager dans un démarche biologique même si cela m’a demandé énormément de travail au niveau du vignoble. C’est dans la continuité de cette démarche que j’ai décidé de passer en agriculture biodynamique, qui apparaissait comme une suite logique. Concrètement aujourd’hui nous n’utilisons plus de produits chimiques pour traiter la vigne. Depuis la naissance de mon fils en 2009, je n’ai cessé de travailler pour proposer des vins plus sains. Je suis persuadé que le bio est le bon choix pour nos terres et donc notre planète, notre santé et l’avenir de nos enfants. »

 

Florian André

Une transition vers le bio réussie

1. Conversion 1 - A l’origine



Les vignes du Château de Manissy ont toujours été cultivées en agriculture raisonné. Les frères accordaient une attention particulière à leurs vignes et avaient une grande connaissance des terroirs. C’est dans la continuité de leur travail que Florian André a décidé d’inscrire l’ensemble du domaine dans une démarche d’agriculture biologique.
2. Agriculture biologique 2 - Vers l’agriculture biologique



La transition vers l’agriculture biologique se fait en douceur. Florian André prend les rênes di Château de Manissy en 2003 et c’est en 2009 qu’il réalise son premier millésime entièrement bio. Ce dernier s’engage chaque année un peu plus dans la démarche bio jusqu’au passage en agriculture biodynamique.
3. Biodynamie 3 - Vers la biodynamie



Depuis 2018, l’ensemble du vignoble est mené en agriculture biodynamique et labélisé DEMETER. Nous n’utilisons désormais plus aucuns intrants à la cave et aucuns produits chimiques à la vigne. Nous réalisons des préparations à base de plantes. Nous privilégions le travail des sols aux traitements et sommes vigilants aux cycles lunaires.

Notre histoire

Le Roi, après avoir homologué les délibérations du Conseil général de Roquemaure des 6 aout 1663 et 10 septembre 1737 en ce qu’elles sont conformes aux dispositions ci-après, ordonné :
ART. 3 – Pour obvier aux abus qui peuvent se commettre en faisant passer les vins des mauvais crus pour ceux de véritables bons crus, tant de Roquemaure et que des lieux de paroisses voisins et contigus de Tavel [ …] , seront marqués sur l’un des fonds étant pleins et non autrement, d’une marque à feu qui contiendra ces trois lettres C.d.R. signifiant Côtes du Rhône, avec le millième de l’année […]

Le Château de Manissy aujourd’hui

Depuis 2003, Florian ANDRÉ cherche sans cesse à améliorer la qualité des vins en apportant toujours plus précision, plus de finesse et de fraicheur. Fervent défenseur de l’environnement, Florian est également passionné par la technique, et réalise des investissements chaque année afin de disposer d’un matériel de pointe. Le Château de Manissy s’inscrit dans la continuité et la tradition des moines en apportant l’empreinte de modernité et de respect de l’environnement, chers à Florian André. Aujourd’hui le domaine compte 60 hectares sur les appellations de Tavel, Châteauneuf du Pape, Lirac et Côtes du Rhône.

Le Château de Manissy et les frères missionnaires

LE CHÂTEAU DE MANISSY date du 17èmesiècle. A la suite de la première guerre mondiale, la congrégation des frères missionnaires de la sainte famille bénéficie du don de J. de Talode Du Grail en 1919. C’est ainsi que les Frères Missionnaires de la Sainte Famille en devinrent propriétaires. Ils y plantèrent les premières vignes et produisirent leur première cuvée de Tavel au début du 20ème siècle. Ces derniers fournissaient du vin de consommation et de messe à toute leur communauté ainsi qu’à une clientèle d’amateurs. La devise du domaine est depuis toujours « Auspice Clara Manissy Stella », qui signifie « Sous la protection de l’étoile de Manissy ». Toujours résidents au Château de Manissy mais devenant plus âgés, les frères ont dû remettre la gestion de la propriété. Depuis 2003, c’est donc Florian ANDRÉ, un jeune vigneron Tavellois, qui se consacre avec passion à perpétuer la tradition des Pères tout en créant de nouvelles Cuvées. Et ceci n’est pas un hasard ! En effet, Florian ANDRÉ est issu d’une famille de vignerons Tavellois depuis sept générations. C’est donc un terroir qu’il connaît et apprécie particulièrement. Par ailleurs, en 2009, pour valoriser son respect de la vigne et du vin, Florian ANDRÉ a inscrit l’ensemble du vignoble en Agriculture Biologique puis en Biodynamie. Les murs de la cave ont de belles histoires à raconter, et Florian ANDRÉ qui a appris leur langage, nous les raconte avec plaisir.

TAVEL, un cru historique

L’histoire viticole de Tavel remonte à plus de 2000 ans. La découverte archéologique de pépins de raisins témoigne de la présence de la viticulture dès le premier siècle. En effet, depuis l’antiquité, grecs puis romains arpentent la vallée du Rhône. Ce sont les romains qui planteront les premières vignes de Tavel. Les Romains profiteront également de la proximité avec le Rhône pour développer le commerce fluviale.

 

Au début du XIVème siècle, Philippe le Bel, en route vers les Etats Pontificaux Avignonnais, traverse Tavel et fait de ce vin sa boisson favorite. « Il n’est de bon vin que celui de Tavel » aurait-il affirmé. Les Papes d’Avignon connaissent déjà très bien ce vignoble, créé par des communautés religieuses. Dès 1615, des mesures sont prises pour garantir la qualité des vins comme les restrictions de plantation ou le fameux « ban des vendanges » qui est l’autorisation administrative de commencer la récolte du raisin.

 

C’est au XVIIIème siècle, alors que les vins de Tavel sont dégustés à la table de Louis XIV, que le vignoble rhodaniens gagne ses lettres de noblesse et prend le nom de « Côtes du Rhône ».
Au XVIIIème et au XIXème siècle, le cru de Tavel, au départ du port de Roquemaure, s’expédie à travers toutes les mers du globe.

 

En 1902, des viticulteurs Tavellois se rassemblent pour former le « Syndicat des propriétaires viticulteurs de Tavel » afin de défendre et promouvoir leurs Vins Rosés. C’est alors qu’ils délimitent l’aire de production de Tavel. En 1927, sous l’influence du Baron LEROY, Aimé ROUDIL et 40 producteurs débutent une action juridique pour officialiser l’aire de production. Le décret sera finalement décidé en 1936. C’est ainsi qu’est né le Premier AOC de Rosé de France : TAVEL !

Qu’est-ce que l’agriculture biologique (AB) ?

L’agriculture biologique (AB) garantit que le mode de production est respectueux de l’environnement et du bien-être animal. C’est un mode production basé essentiellement sur la non-utilisation de produits chimique de synthèse et d’OGM.

Pour la filière viticole, cela signifie concrètement :

• Produire des raisins de qualité en remplaçant l’emploi des herbicides et des produits de synthèses (fongicides, insecticides et engrais) par des produits naturels et des produits minéraux
• Préserver leur santé et celle de leurs salariés, préserver l’environnement ;
• Préserver leur terroir et la pérennité de leur vignoble ;
• Pouvoir répondre à l’attente des clients demandeurs de produits biologiques ;
• S’engager dans une démarche réglementée et contrôlée, lisible par tous. Tout vigneron certifié en agriculture biologique doit respecter le règlement européen pour l’agriculture biologique CE n°834/2007

Quels sont les labels existants ?

Le logo AB est le label « français » de l’agriculture biologique. Ce dernier est facultatif.
Ces mentions vous garantissent que le produit que vous avez acheté obéit à un cahier des charges précis. Des contrôles sont très fréquemment réalisés par un organisme agréé par les pouvoirs publics.

Le logo Ecocert est le label « européen » de l’agriculture biologique.

Au même titre que le logo AB, il certifie l’origine du vin et le respect du cahier des charges de l’agriculture biologique. Son application est obligatoire dans l’Union Européenne.

Qu’est-ce que la biodynamie ?

L’agriculture biodynamique est l’un des courants fondateurs de l’agriculture biologique. Comme dans les autres formes d’agriculture biologique, les engrais chimiques, les pesticides et les herbicides sont strictement évités. La viticulture biodynamique vise, de façon générale, à réhabiliter, dynamiser et intensifier la vie organique dans le milieu où vit la vigne.

L’agriculture biodynamique se distingue des autres types d’agriculture par les pratiques spécifiques suivantes :
• l’emploi de préparations spécifiques dans la conduite de la vigne. Il existe trois catégories de préparations : les préparats dynamisés, les préparats pour compost et les tisanes et décoctions.
• la prise en compte des “rythmes cosmiques”, c’est-à-dire tenir compte des influences du Soleil, de la Lune, des planètes et du zodiaque.

Quels sont les labels existants ?

Demeter est aujourd’hui la seule marque de certification à garantir aux consommateurs des raisins et des vins biodynamiques certifiés selon des cahiers des charges stricts et internationaux.
– Un cahier des charges viticulture Demeter: il se base sur le cahier des charges bio européen, en autorisant moins d’intrants sur les cultures, avec en plus l’obligation de respecter les techniques biodynamiques spécifiques (notamment l’utilisation des préparations biodynamiques).
– Un cahier des charges vinification Demeter : il autorise moins d’intrants que le cahier des charges vinification biologique, pour des vins plus naturels.

Notre équipe

Florian
Vigneron
Marilyne
Vigneronne
Antoine E.
Responsable commercial
Jean-Luc
Protecteur de vignes
Eric P.
Maitre de Chai
Antoine M.
Tractoriste / protecteur de vignes
Stéphanie
Administration des ventes et oenotourisme
Eric D.
Caviste polyvalent dynamique
Jean-Marie
Responsable de culture